Les satellites d’Elon Musk sèment la zizanie chez les milices libyennes

Une trainée d'objets lumineux volant à la même vitesse, à basse altitude, et qui ont été vus à l'œil nu dans le ciel libyen dans la nuit de lundi à mardi, a déchainé différentes spéculations sur l'origine et la nature de ces corps. Nombreux sont les Libyens qui ont partagé des images et des vidéos de cette trainée lumineuse qui, à première vue, ressemblait à une salve de missiles. Certains ne croient toujours pas qu'il s'agissait de satellites lancés par l'entreprise SpaceX du milliardaire Elon Musk.

Le projet Starlink d'Elon Musk vise à installer une connexion internet et de téléphonie d'un genre un peu particulier et moins cher : il s’agit de fournir une connexion qui transite par l’espace, via des satellites de communication.

C'est sa société SpaceX qui est chargée du projet et qui va fournir un accès à Internet par satellite à 40 pays. Elle vise une couverture mondiale avec un service de communications personnelles par satellite qui devrait être opérationnel après 2023. Près de 12 000 satellites seront lancés au total, dans le cadre de ce projet.

La vue, donc, pour la première fois de cette trainée lumineuse de 34 satellites a largement occupé les Libyens.

À lire aussi : SpaceX pointé du doigt à cause de ses satellites trop lumineux

La trainée a été vue également dans d'autres pays comme l'Italie, la France ou le Liban.

La capitale libyenne connait toujours une tension extrême après les combats du mois dernier entre les forces de deux gouvernements adversaires et qui a fait de nombreuses victimes.


Lire la suite sur RFI