Les sarkozystes étrillent François Fillon et son programme

Anthony Berthelier
Les sarkozystes - ici Christien Estrosi, Laurent Wauquiez et Eric Ciotti en 2012 - étrillent François FIllon et son programme

POLITIQUE - François Fillon a déjà trouvé ses frondeurs. A peine désigné candidat de la droite à l'élection présidentielle, l'ancien Premier ministre essuie déjà les critiques de son propre camp. Et sans surprises, ce sont les sarkozystes qui se montrent les plus turbulents.

Invité à s'exprimer lors du tout premier meeting de François Fillon à Nice, Mercredi 11 janvier, Christian Estrosi n'a pas hésité à envoyer plusieurs piques à son candidat: "On ne gagnera pas sans s'adresser aux millions de Français délaissés.(...) Le mot social n'est pas une grossierté."


Galvanisé par ses troupes dans son fief niçois, le président du Conseil régional de PACA a même ajouté: "je suis un ami de François Fillon, je ne suis pas un filloniste", avant que le principal intéressé ne prenne la parole. Des critiques assez mal-venues alors que l'ancien chef du gouvernement tenait son tout premier meeting de campagne après la primaire de la droite.

Et les choses ne se sont pas arrangées lorsque François Fillon a pris la parole. Selon plusieurs journalistes sur place, Christian Estrosi et Eric Ciotti ont passé leur temps sur leurs téléphones alors que l'orateur se faisait applaudir par la foule. Une attitude peu surprenante tant l'inimitié entre François Fillon et Christian Estrosi est de notoriété publique.

François Fillon recadre Laurent Wauquiez

Mais c'e n'est pas la première fois qu'un sarkozyste s'élève...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages