Sardoche, Hugo Décrypte… Pourquoi ils ont été bannis de Twitch

·1 min de lecture
BFMTV n'a pas apprécié que son débat soit diffusé sans rétribution par plusieurs streamers très populaires.
BFMTV n'a pas apprécié que son débat soit diffusé sans rétribution par plusieurs streamers très populaires.

« La fourmi n?est pas prêteuse, c?est là son moindre défaut. » Jeudi 23 septembre, BFMTV réalisait l?une des meilleures performances d?audience de son histoire en rassemblant près de quatre millions de téléspectateurs devant le débat qu?elle organisait entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour. Et de toute évidence, la chaîne d?information n?avait pas envie de partager ses lauriers.

Selon Breakflip, un site d?information spécialisé dans l?actualité du jeu vidéo, plusieurs streamers de renom ont été bannis de la plateforme Twitch dans la soirée de jeudi, sur demande expresse de BFMTV. Il leur était reproché de diffuser en direct, tout en le commentant, le débat à leurs abonnés. Parmi les cibles de l?ire de la chaîne du canal 15, les streamers politiques Dany Caligula et Hugo Décrypte, et Sardoche, un touche-à-tout très populaire et habitué aux polémiques.

À LIRE AUSSIDébat Zemmour-Mélenchon : clash attendu entre frères ennemis

Exclusivité des droits

Tous trois ont été suspendus par Twitch pour une durée de 48 heures, à la suite de réclamations de BFMTV auprès de la plateforme. Une décision qui, si elle est justifiée par l?exclusivité des droits de diffusion en faveur de la chaîne d?information, soulève beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux. « Coup dur pour l?appropriation de l?univers politique par la jeunesse française », commente Sardoche lui-même, estimant qu?un « tel débat fait partie du paysage politique français et se doit d?être mis à disposition [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles