Sarah Fraisou séparée d'Ahmed : elle pense déjà à se remarier !

·1 min de lecture

C’est une Sarah Fraisou brisée qui a ouvert son coeur à ses fans sur son compte Snapchat ce mardi 30 mars. Pour cause, cette fois-ci, c'est définitivement terminé pour son couple. Le jour même, sur Instagram, Ahmed Harroun a annoncé sa séparation avec la starlette. Depuis, la jeune femme a confirmé la nouvelle en s’épanchant auprès de ses fidèles abonnés : "J’ai pleuré toute la nuit, je me suis remise en question, j'ai essayé de parler, rien, en vain. Maintenant, il est temps pour moi de passer à autre chose. J'ai peut-être fait le mauvais choix pour certains, le nombre de fois où je me suis remariée est une chose sur laquelle vous pouvez me pointer du doigt. C'est pas grave, pointez autant que vous voulez, je continuerai à suivre mon coeur ".

Pas question pour autant pour l’ancienne candidate de télé-réalité de s’en prendre à son ex. "Je ne crache jamais dans la soupe, Ahmed je lui souhaite tout le bonheur du monde, je l'ai aimé à un point, vous ne pouvez pas imaginer. Je lui souhaite qu'il trouve quelqu'un qui prenne soin de lui.", a-t-elle déclaré.

Mais cela ne l’empêche pas d’être incroyablement attristée par la fin de son histoire d’amour. "Vous dire que tout va bien, ce serait vous mentir, oui je suis peinée, Dieu merci j'ai ma famille auprès de moi. Malgré mon caractère de femme forte, un peu racaille, j'ai un de ces coeurs vous ne pouvez même pas vous imaginer, a-t-elle confié. Je vis une séparation, et il y a trois émissions différentes où j'étais encore mariée, en couple, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Stéphane Plaza : sa tenue pour le prochain tournage de Maison à vendre surprend !
Mort de Rochelle Hager : la célèbre TikTokeuse décédée à 31 ans dans un terrible accident
"Je déteste la France" : Jazz a-t-elle vraiment été piégée par Marie s'infiltre ?
Louise Bourgoin : ce métier qu'elle aurait dû faire avant de devenir actrice
VIDEO Affaire conclue : un acheteur passe à deux doigts de la casse, le pire est évité