Sarah Ferguson et ses kilos en trop : "Toute ma vie, je devrai faire attention"

·1 min de lecture

Zéro tabou ! Quand Boris Johnson a été hospitalisé après avoir été testé positif à la Covid-19, le Premier ministre anglais avait reconnu son embonpoint. Aujourd'hui sur pied, celui qui n'est pas franchement en bons termes avec Joe Biden met en avant l'importance de la campagne baptisée Better Health pour lutter contre l'obésité. Dans ce combat, il peut compter sur le soutien de Sarah Ferguson. L'ex-femme du prince Andrew a accepté d'évoquer sa propre expérience dans les colonnes du journal The Sun et notamment ses problèmes de poids. Se sentant responsable du divorce de ses parents alors qu'elle n'avait que 12 ans, la mère d'Eugénie et Beatrice d'York a confié qu'elle s'était réfugiée dans la nourriture. Son péché mignon pour se consoler : les saucisses et les sandwichs à la mayonnaise et aux oeufs.

De mauvaises habitudes qui perdureront à l'âge adulte, et notamment quand son mari, le prince Andrew qui servait dans la Royal Navy, partait en mer. Elle comble son absence en se jetant sur la nourriture. "Les médias m'ont cruellement surnommé la 'duchesse du porc', ce qui a empiré les choses et mon poids a explosé" regrette-t-elle par la suite. Sarah Ferguson avait alors décidé de se prendre en main, ne supportant plus son reflet dans le miroir. Après avoir suivi "divers régimes, notamment le comptage des calories et les régimes cétogènes", la duchesse d'York confie aujourd'hui ne plus être en guerre contre sa balance."Aujourd'hui, dans ma 62e année, je ne me suis jamais senti mieux, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Carla Bruni Sarkozy à propos de Cécilia Attias : "Je ne connais pas les jalousies du passé"
Didier Raoult, "un charlatan" ? Il est traîné en justice
Nagui lassé par ses détracteurs : "Ils n'ont pas de vie"
VIDEO - "François Hollande viendra en scooter", Pascal Praud ironise sur l'échange avec Emmanuel Macron
Ingrid Chauvin et Thierry Peythieu se séparent : ce projet intime qu'ils n'ont jamais pu réaliser