Sarah Biasini, fille de Romy Schneider, se livre comme jamais : "C'est la femme, aujourd'hui, qui me manque"

·1 min de lecture

Romy Schneider était une icône du cinéma, une actrice culte. Celle-ci a eu deux enfants, David et Sarah, et cette dernière sortira le livre La beauté du ciel chez Stock le 6 janvier prochain, écrit comme une lettre ouverte à sa fille Anna, née en février 2018. C'est à cette occasion qu'elle a accordé une longue interview au magazine Elle, en kiosque ce jeudi 24 décembre. Dans cet ouvrage la comédienne de 43 ans ne parle pas uniquement à sa petite fille, elle glisse quelques mots sur sa mère, Romy Schneider, morte en 1982, alors qu'elle avait 4 ans.

À nos confrères, Sarah Biasini explique que c'est le 1er mai 2017 qu'elle a eu un déclic et a décidé d'écrire sur sa mère. Ce jour-là, la tombe de celle qui a vécu une histoire d'amour passionnée avec Alain Delon a été profanée. Sarah Biasini s'est alors retrouvée face à cette tombe dans laquelle repose également son frère David, et les souvenirs sont remontés. Pourtant, elle l'assure, sa mère ne lui a pas manqué lorsqu'elle était petite. "C'est la femme, aujourd'hui, qui me manque," assure-t-elle. Puis d'ajouter : "Je me demande quelles conversations, quels rapports j'aurais avec elle." Il faut dire que la comédienne a été très entourée par une famille "très tactile". "Toute mon enfance, j'ai été entourée, aimée, je n'ai pas eu de manque de caresses, de tendresse," ajoute-t-elle.

En écrivant La beauté du ciel, Sarah Biasini fait un pas vers sa mère Romy Schneider alors qu'elle lui a longtemps "tourné le dos". "Je me dis que (...) c'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jane Birkin évoque ses regrets en amour : « Je suis partie sur des coups de tête »
EXCLU - Les bouleversantes confidences du fils de Caroline Cellier : “La mort ne lui faisait pas peur”
Meghan Markle et Harry dévoilent une nouvelle photo d'Archie roux comme papa !
La vie secrète de Jean Castex, avec sa femme et ses filles : « Matignon est devenu un immense appartement familial »
Emmanuel Macron et Jean Castex prêts à ouvrir "la boîte à baffes" pour reconquérir l'opinion