Sara, de nouveau évincée de Koh-Lanta sur décision médicale : "Le problème, c'est que je ne réfléchis pas…"

Encore un blessé ! Les candidats de Koh-Lanta ont dû se séparer d'un troisième membre sur décision médicale. Après Claudia et Marie, c'est au tour de Sara d'arrêter. Lors de l'épreuve de confort de ce soir, vendredi 20 mars 2020, la sudiste s'est fait mal à l'estomac. Voulant absolument remporter, elle n'a pas hésité à tout donner, voire même trop donner. Si l'équipe a pu profiter de massages et d'un indice sur un collier d'immunité caché sur l'île, Sara s'est fait discrète pour ne pas montrer sa douleur. Malheureusement, le médecin a décidé qu'elle ne pouvait pas continuer. Un déchirement pour Sara, venue se battre pour la troisième fois dans le jeu phare de TF1. Pour Télé-Loisirs, elle revient sur son aventure.

Télé-Loisirs : Pourquoi avez-vous décidé de revenir dans Koh-Lanta ?

Sara : Je n’ai pas décidé ! J’ai accepté la mission qu’on me demandait. On est venu me chercher. Je ne pouvais pas refuser ce genre de proposition surtout quand on est une femme et une aventurière comme moi.

Que s’est-il passé pendant l’épreuve de confort pour que vous vous blessiez ?

J’ai donné toutes mes tripes ! J’ai tellement été au-delà de ce que je pouvais faire que j’en ai donné mes tripes. C’est un morceau qui est sorti de moi. C’est un effort tellement poussé et pour qu’on en arrive à ce stade, c’est que vraiment je suis allée chercher au plus profond. Heureusement, je n’ai plus de séquelles aujourd’hui.

C’est votre troisième participation, donc vous savez bien comment fonctionne Koh-Lanta. Est-ce

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Les Tontons Flingueurs (France 2) : les petits secrets de la scène mythique de la beuverie
Nutrition : comment garder la ligne pendant le confinement ?
Cauet dézingue Angèle qui a refusé de participer à son action pour les soignants, elle lui répond vertement (VIDEO)
Le chanteur Kenny Rogers, star de la country, est mort à l'âge de 81 ans
Déprogrammations : des comédies cultes et téléfilms de Noël égaient les grilles de France 2, M6 et C8