Sao Tomé-et-Principe: second tour de la présidentielle après plusieurs incidents

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plus de 123 000 électeurs de Sao Tomé sont appelés aux urnes ce dimanche 5 septembre pour choisir le prochain chef de l'État du pays. Carlos Vila Nova, soutenu par l'ADI (opposition), et Guilherme Posser da Costa, candidat du MLSTP-PSD au pouvoir, se disputent le second tour de la présidentielle. Ce second tour initialement prévu début août se tient finalement après plusieurs incidents qui ont retardé le scrutin et plongé le pays dans une crise politique.

Avec notre envoyée spéciale à Sao Tomé, Neidy Ribeiro

Ce second tour des élections présidentielles intervient après plusieurs incidents qui ont plongé le pays dans une crise politique. Delfim Neves, arrivé en troisième position au premier tour, a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle pour obtenir le recomptage des voix. Cette contestation a entraîné une paralysie du tribunal, les juges étant divisés sur la nécessité du recomptage, qui a finalement été refusé.

Les retards dans la tenue du second tour ont provoqué une polémique sur la date de la fin du mandat du chef d’État sortant, Evaristo Carvalho. Certains estiment que ce mandat aurait dû s’achever vendredi, mais Carvalho a déclaré que la discussion « n'avait aucune base juridique ni même politique », assurant qu'il restera en fonction jusqu'à la prise de pouvoir de son successeur.

À lire aussi : Sao Tomé-et-Principe : le mandat du président sortant prolongé en attendant le second tour

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a aussi demandé aux décideurs politiques d'utiliser le dialogue « dans la résolution des conflits et d'éviter tout acte de violence ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles