Santiago H. Amigorena remporte le prix des libraires de Nancy pour "Le Ghetto intérieur"

franceinfo Culture avec agences

L'écrivain Santiago H. Amigorena a remporté le convoité prix des libraires de Nancy pour Le Ghetto intérieur (P.O.L), livre inspiré de la vie de son grand-père, juif polonais émigré en Argentine, rongé par la culpabilité pour n'avoir pas réussi à convaincre sa mère de le rejoindre pour échapper à la Shoah. Le livre, puissant et déchirant, est en lice pour le Goncourt et le Renaudot.

Le prix des libraires de Nancy a prédit trois fois d'affilée le nom du futur lauréat du prix Goncourt. Cela a été le cas en 2013, 2014 et 2015. Il sera remis à Santiago H. Amigorena vendredi 13 septembre à l'ouverture de la 41e édition du Livre sur la Place de Nancy.

Que se passe-t-il en Europe ?

Dans Le Ghetto intérieur, Vicente (Wincenty) Rosenberg, le grand-père de l'écrivain, arrive en Argentine en 1928 bien décidé à tirer un trait sur la misère et l'antisémitisme qui gangrène une partie de la société polonaise. C'est un jeune dandy, toujours tiré à quatre épingles, que décrit Santiago H. Amigorena. Vicente se marie, devient le père de trois enfants, s'enrichit (un peu) dans le commerce de meubles. A Varsovie sont restés sa mère, Gustawa, et son frère. Les faire venir à Buenos Aires ? Vicente y pense et puis oublie.

En décembre 1940, Vicente reçoit une lettre postée de Varsovie. "Mon chéri, tu as peut-être entendu parler du grand mur que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi