Santé : du sport à la place des médicaments ?

On ne compte plus le nombre de médecins qui s'installent dans des salles de sport ou le nombre de salles de sport qui s'installent chez les médecins. Ces derniers sont de plus en plus à prescrire non pas des médicaments, mais de la musculation ou de la gymnastique pour répondre à différentes pathologies. Plusieurs communes et mutuelles ont décidé d'accompagner financièrement ces initiatives. Un recours moindre aux médicaments Robert Giami, retraité parisien, souffre de diabète et d'hypertension. Son médecin lui a conseillé de se remettre au sport. "J'ai consulté un médecin nutritionniste par rapport à mon diabète et mon surpoids. Il m'a proposé de venir faire un stage de sport ici", confie-t-il. "Les objectifs pour quelqu'un comme Robert qui a à la fois un diabète et de l'hypertension artérielle, c'est de mieux contrôler son diabète et son hypertension artérielle et éventuellement envisager un recours moindre aux médicaments", explique Dr Philippe Sosner, directeur médical.