Santé. Un second cas de guérison spontanée du sida sans intervention médicale

·1 min de lecture

Une femme argentine, la “patiente Esperanza”, semble s’être débarrassée spontanément du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) sans traitement. Après la “patiente de San Francisco”, Loreen Willenberg, c’est le deuxième cas de ce type reconnu dans le monde.

Une équipe de scientifiques du Ragon Institute, un institut du Massachusetts General Hospital spécialisé dans la recherche sur le VIH, a identifié une deuxième personne, souhaitant rester anonyme et surnommée la “patiente Esperanza”, à avoir guérie du sida de manière naturelle, sans traitement médical, relate la BBC.

À lire aussi: Santé. Deuxième cas mondial de rémission d’un patient atteint du VIH

Les médecins pensent que le système immunitaire de la patiente a éliminé le virus de lui-même. Et ce huit ans après qu’elle a été diagnostiquée positive au VIH.

Le petit groupe des “contrôleurs d’élite”

L’étude parue le 15 novembre dans la revue Annals of Internal Medicine indique que le séquençage effectué sur plus de 1 milliard de cellules mononuclées du sang prélevées chez cette patiente n’a détecté “aucun provirus VIH-1 à génome intact”.

C’est le second cas de ce type. En 2020, les scientifiques avaient déjà découvert une personne ayant éliminé complètement et spontanément le virus : Loreen Willenberg, appelée “la patiente de San Francisco”.

Ces deux patientes font partie d’un petit groupe dit de “contrôleurs d’élite”, réunissant les patients capables de guérir sans médicaments. Mais elles sont les seules à avoir guéri spontanément sans aucun type de traitement, les autres ayant subi, par exemple, des greffes de cellules souches.

Éduquer le système immunitaire

Certaines personnes seraient nées avec une résistance

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles