Santé : ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron pour résoudre la crise du secteur

© Ludovic Marin/AP/SIPA

C'était un discours attendu. Pour la première fois en six ans, Emmanuel Macron a présenté ce vendredi ses vœux aux acteurs de la Santé depuis le Centre hospitalier Sud francilien (CHSF) de Corbeil-Essonnes. Dès son arrivée sur le site, le chef de l'État avait promis « de trouver des réponses » et « de répondre aux demandes », alors que le secteur de la santé traverse une « crise sans fin avec l'impression de passer d'une crise à l'autre », selon le chef de l'Etat entre urgences saturées, médecins libéraux en grève , conditions de travail et salaires pas à la hauteur notamment.

Pour sortir cette crise, le Président souhaite agir avec « beaucoup d'humilité » et vouloir « prendre des réformes à court et long terme. ». Pour cela, selon lui, il faut « complètement repenser notre organisation collective ». Il veut la penser « de manière coopérative entre personnel administratif et soignants, soignants et paramédicaux, ville et hôpital. »

Il s'est toutefois montré lucide sur la situation en expliquant que les Français allaient vivre « dans les années qui viennent dans une situation qui va se dégrader en termes de démographie médicale », en expliquant que la moitié des médecins ont aujourd'hui plus de 60 ans.

Libérer du « du temps pour les médecins »

Emmanuel Macron a promis que son premier grand chantier reste de « gagner du temps médical » devant les patients en allégeant les contraintes. Pour cela, le recrutement des assistants médicaux va être facilité avec l'objectif d'en avoi...


Lire la suite sur LeJDD