Santé : près d’une infirmière sur deux quitte l’hôpital après dix ans de carrière, selon la Drees

Avant même l’épidémie de Covid-19, « près d’une infirmière hospitalière sur deux » avait quitté l’hôpital voire changé de métier après dix ans de carrière, dévoile une étude de la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (Drees). Cette enquête est basée sur « trente ans » d’observation, entre 1989 et 2019.

De manière générale, les infirmières entrées dans la profession dans cette période « sont de moins en moins nombreuses à occuper, au cours des années, un emploi salarié, hospitalier ou non : elles sont 87 % après cinq ans de carrière, et seulement 79 % au bout de dix ans », observe le service statistique des ministères sociaux.

À lire aussi Face à la crise de l’hôpital, le ministre de la Santé François Braun présente sa « boîte à outils »

Dix ans après leur premier poste, seules 54 % de ces professionnelles sont toujours salariées d’un hôpital public ou privé, et 11 % restent infirmières salariées, mais pour un autre type d’employeur, comme un Ehpad ou une administration publique, selon cette étude.

« Comment s’étonner que des infirmières sous-payées, en sous-effectif […] ne restent pas à l’hôpital ? »

Quelque 7 % changent de métier tout en restant salariées du secteur hospitalier, par exemple au sein du personnel administratif, la même proportion devenant salariées dans d’autres fonctions et secteur. La part de celles restées à l’hôpital après dix ans a par ailleurs « décru au fil des générations » : il passe de 60 % pour l...


Lire la suite sur LeJDD