Santé : option mutuelle communale

France 3

Le Vigan, dans le Lot, un village de 1 500 habitants et une présence familière. Sylvette Bélonie est chargée des affaires sociales à la mairie. Régulièrement , elle vient aux nouvelles des personnes en difficulté. Ici, c'est une retraitée de 77 ans. Elle a perdu son mari récemment et doit désormais s'acquitter seule de sa mutuelle : 158 euros par mois alors qu'elle ne touche qu'une petite retraite.


Une demande croissante des électeurs


La situation est devenue intenable. "S'il n'y avait pas les amis, s'il n'y avait pas mes enfants, ça serait très très très difficile", confie l'intéressée. Offrir une alternative à ces complémentaires santé trop chers, Sylvette Bélonie en a fait son cheval de bataille. Pour pallier cette situation, la commune a signé une convention avec une association d'assurés fondée par des courtiers. Les tarifs sont de 20 à 30% moins chers. Plus de 1 600 municipalités ont déjà souscrit à ces mutuelles communales répondant ainsi à une demande croissante de leurs électeurs.



Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Des scientifiques découvrent une des "cachettes" du VIH : une nouvelle piste pour éradiquer le sida ?
VIDEO. Retraite à 65 ans, 39 heures... François Fillon malmené par des personnels hospitaliers durant la visite d'un Ephad
Les délais pour consulter un médecin ont explosé depuis 2012, selon une étude
Accès aux soins : des délais d’attente toujours plus longs
Maladie d'Alzheimer : un test génétique prédit l'âge des premiers symptômes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages