Santé : les nouvelles technologies vont soigner de plus en plus de maladies

·1 min de lecture

L’information est passée inaperçue. Mais elle est pourtant notable : l’an dernier, une Web application thérapeutique centrée sur le cancer du poumon a obtenu en France son inscription sur la liste des produits remboursés par l’assurance-maladie. Voilà qui en dit long sur les transformations en cours dans l’univers de la santé. D’ici à la fin de cette décennie, on pourra ainsi guérir des cancers avec des vaccins thérapeutiques, ou fabriquer des jumeaux numériques de nos corps et simuler les effets des traitements pour soigner de manière quasi personnalisée. La science-fiction ? C’est pour demain.

Réparer plus vite et mieux les fractures graves : c’est ce que promet la bio-ingénierie de la régénération osseuse. Au CEA de Grenoble, les équipes de Catherine Picart, associées au professeur Georges Bettega du CHU d’Annecy, travaillent ainsi sur de nouvelles générations d’implants aux propriétés spectaculaires. Ils permettront d’éviter les greffes et les lourdes opérations qu’implique la perte de substance osseuse lors de gros traumatismes. Pour la reconstituer, on utilisera des supports en polymère imprimés en 3D selon la forme voulue. Les prothèses seront enrobées d’une molécule spécifique, produite en laboratoire et capable de booster les cellules osseuses déjà présentes dans le corps pour enclencher la réparation. Contrairement à un biomatériau inerte, comme la céramique, ces implants se résorberont au fil du temps et seront entièrement remplacés par de l’os en l’espace d’une année (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les caméras du métro vont pouvoir détecter si vous portez le masque
Une île privée des Bahamas en vente à moins de 20 millions de dollars
Israël propose la mise en place d'un "passeport sanitaire" avec la France
Le négociant achète 36 millions de dollars de cuivre et se retrouve avec des cailloux peints
Ces 5 formations professionnelles en plein boom, ce placement plus avantageux que l’assurance vie pour votre succession... Le flash éco du jour