Santé mentale : comment en prendre soin

DR

Prévenir la dépression et l’anxiété, de loin les troubles mentaux les plus fréquents, serait possible. Le Pr Michel Lejoyeux, chef du service de psychiatrie et addictologie (hôpital Bichat-Claude-Bernard et GHU Paris psychiatrie et neurosciences) fait le point sur cette nouvelle approche.

Paris Match. Est-ce bien de prévention que vous parlez ?
Pr Michel Lejoyeux. Absolument et c’est assez nouveau. Les bénéfices d’une prévention contre les maladies cardio-vasculaires et le cancer sont bien étayés avec une efficacité démontrée. Pourquoi n’en serait-il pas de même pour les troubles d’ordre psychique et psychologique ? Une enquête de Santé publique France réalisée en pleine pandémie (février 2021) a révélé que 34 % des Français présentaient un état anxieux ou dépressif. Selon l’OMS, 3,8 % de la population mondiale générale est touchée par la dépression. Ce chiffre monte à 5 % chez les adultes et à 5,7 % chez les plus de 60 ans. À l’échelle de la planète, tous âges confondus, 300 millions de personnes souffriraient de dépression. Les données de l’Inserm montrent que 21 % des Français sont touchés par l’anxiété, les femmes deux fois plus que les hommes. Psychologiquement, les jeunes adultes et les adolescents n’ont pas été épargnés par les conséquences de la pandémie. Quand une personne est atteinte, on estime qu’au moins deux personnes de son entourage le sont aussi ! Agir préventivement a donc du sens.

"

Une alimentation riche en fruits, légumes et poissons associée à de l’exercice régulier réduit le risque de développer une maladie mentale

"

En cette matière, vous faites référence à Montaigne. Pourquoi ?
L’époque à laquelle a vécu ce grand philosophe (1533-1592) était plus difficile que la nôtre. Il a été confronté à plusieurs épidémies (dont la peste), aux guerres de religion, à des problèmes de santé, à de profonds chagrins (perte de quatre enfants), bref, à un ensemble d’épreuves dont il a tiré leçon pour développer trois axes protecteurs qui restent actuels et applicables. Il préconise : 1. De bons(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles