Une personne sur huit dans le monde vit avec un trouble mental, qui sont les plus touchés ?

En 2019, près d’un milliard de personnes souffraient de troubles mentaux. Depuis, la crise sanitaire est passée par là et les taux d’anxiété et de dépression ont augmenté de plus de 25% au cours de la première année de la pandémie de Covid-19, indique le nouveau rapport de l’OMS publié ce vendredi 17 juin, le "plus large tour d’horizon de la santé mentale dans le monde depuis le début des années 2000".

Au total, une personne sur huit vivrait avec un trouble mental dans le monde, et jusqu’à une personne sur cinq dans les zones de conflit. Parmi eux, les jeunes, les femmes et les personnes souffrant déjà de troubles mentaux sont ceux qui ont été le plus durement touchés par cette augmentation. "Chacun dans sa vie est proche d’une personne touchée par des problèmes de santé mentale", a déclaré le Dr Tedro Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

"La souffrance est énorme"

Dans ce "Rapport mondial sur la santé mentale", l’OMS appelle toutes les nations à investir davantage dans la santé mentale face à une situation intenable où "la souffrance est énorme". Si les troubles se sont multipliés avec la pandémie, à l’inverse les investissements pour y remédier n’ont pas augmenté : moins de 1% des aides internationales à la santé sont consacrés à la santé mentale. "Tous ces chiffres sont très, très bas", a indiqué Mark Van Ommeren, de l’unité de santé mentale de l’OMS.

De vastes écarts ont également été constatés (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Noyades : près de 1500 noyades accidentelles et 400 décès enregistrés l'été dernier
Cancer de l’intestin grêle : symptômes, prévention, pronostic
CHIFFRES COVID. Ce mardi 21 juin en direct : annonces, chiffres en France
Cutis laxa : quelle est cette maladie qui donne l'air plus âgé ?
Chaleur, orages... Comment la température extérieure et l’humidité impactent le sommeil ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles