Santé : quel est l'impact des déprogrammations des opérations sur les patients ?

Peut-on évaluer de ces déprogrammations et retards sur la santé des patients ? "Oui, notamment pour les retards de diagnostic des cancers", selon le médecin et journaliste Damien Mascret, présent sur le plateau du 19/20, mercredi 28 avril. Aussi selon le réseau UNICANCER, il y a eu en 2020 "presque -7% de patients dans le réseau, alors que chaque année habituellement il y en a +3%". Une chute "spectaculaire", qui équivaut sur le plan national à "1 000 à 6 000 décès supplémentaires", indique le médecin. Ne pas se déprogrammer soi-même Deux points importants à retenir : le premier, "ne vous déprogrammez pas vous-même", insiste Damien Mascret. Pas question d'annuler vos rendez-vous ni un dépistage du cancer. Le second est de ne pas hésiter à consulter en cas de symptômes. "On a vu lors du premier confinement qu'il y avait une hausse des arrêts cardiaques tout simplement parce que les gens négligeaient les symptômes de l'infarctus", précise le journaliste.