Santé : l'hôpital de Sedan en danger

Près de 150 personnes ont manifesté, lundi 12 février, devant le centre hospitalier de Sedan (Ardennes). En cause : des suppressions de lits, d'emplois, mais aussi la fermeture de certains services comme les urgences de nuit. Avec celui de Charleville-Mézières (Ardennes), l'hôpital cumulerait près de 3,5 millions d'euros de déficit pour l'année 2017. Entre Sedan et Charleville-Mézières Mais pour les médecins, une gestion purement comptable ne doit pas mettre en danger la santé des Français. "Sans la pérennisation de services d'hospitalisation 24h/24, la population va se trouver en difficulté", explique Guilda Hachem, la chef du service pédiatrie. Pour respecter l'équilibre budgétaire, l'hôpital de Sedan partagera à l'avenir certains de ses services avec celui de Charleville-Mézières.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages