Santé : l'encre des tatouages est-elle toxique ?

L'UFC-Que Choisir alerte sur la toxicité de certaines encres utilisées pour le tatouage. Loulou Tattoo, tatoueur depuis trois ans, avoue ne pas connaître dans le détail le produit utilisé pour ses tatouages. "On a les étiquettes, on a la composition en soi, après, comment c'est fait, non, on n'est pas plus informés de ça", affirme-t-il. Dans son étude sur les encres, l'UFC-Que Choisir est alarmiste : sur les 20 produits achetés sur internet et testés, 15 contiennent des composants toxiques, comme des conservateurs, des colorants interdits ou encore des ingrédients cancérogènes. Des ingrédients cancérogènes "Historiquement, il y a eu des références d'encre qui ont été retirées du marché, mais qui se retrouvent encore sur le marché", explique Raphaël Bartolomé, directeur juridique de l'UFC-Que Choisir, qui rappelle que les tatoueurs doivent avoir "un rôle plus actif dans le tri des produits". Pour le syndicat des tatoueurs, la polémique n'est pas nouvelle et l'étude publiée n'a pas valeur scientifique ; une réglementation stricte existe déjà. "On est obligés de se fournir avec des produits qui sont traçables, avec des numéros de lot [...] et qu'on achète obligatoirement chez un fournisseur français", assure Tin-Tin, président du syndicat national des artistes tatoueurs.