Santé. En Italie, le pass sanitaire devrait bientôt être obligatoire pour aller au travail

·1 min de lecture

Selon les indiscrétions relayées par la presse transalpine, le gouvernement de Mario Draghi va rendre le Green Pass, version italienne du pass sanitaire, obligatoire pour toutes les personnes se rendant au travail à partir du 15 octobre. Dans le public comme dans le privé.

La proposition n’a pas encore été votée, mais selon les médias locaux, il ne fait aucun doute qu’elle sera rapidement adoptée. “L’Italie sera bientôt le premier pays européen où il ne sera pas permis de rentrer dans une usine, au bureau, dans un cabinet professionnel ou dans n’importe quel autre lieu de travail sans un Green Pass valide”, annonce ce jeudi 16 septembre le Corriere della Sera.

Afin de pousser encore davantage d’Italiens à se vacciner, le gouvernement de Mario Draghi a décidé de prendre cette nouvelle mesure alors que cette version italienne du pass sanitaire était déjà requise pour un grand nombre d’activités.

À lire aussi: Insolite. Des vaccinés “privés” de terrasse : le paradoxe du pass sanitaire italien

Le contrôle du respect de cette obligation se fera de la manière suivante, détaille le quotidien milanais :

À l’intérieur des bureaux et des entreprises, les employés devront exhiber leur certificat qui devra être vérifié par un responsable désigné par l’entreprise, comme c’est déjà le cas aujourd’hui dans les écoles. Celui qui n’aura pas le certificat sera considéré absent non justifié et sera puni avec une amende allant de 400 à 1 000 euros. Après cinq jours d’absence injustifiée, le rapport de travail sera suspendu, et on ne pourra pas exiger de rétribution,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles