Santé : la France désarmée

Le fiasco industriel de Plaintel (Cotes-d'Armor) raconte à lui seul la façon dont la France a perdu son indépendance sanitaire. L'usine a fabriqué des masques pendant près de 50 ans mais la production s'est arrêtée en 2018. "L'usine pouvait produire 20 millions de masques par mois, plus de 200 millions par an sur des machines sophistiquées qui produisaient jusqu'à 4 000 masques à l'heure", explique Serge Le Queau, un représentant syndical. Une PME créée en 1971 La PME bretonne, créée en 1971, produit les fameux masques FFP1, 2 et 3. Dans les années 1990, elle exporte dans le monde entier. Dans les années 1990, l'usine est finalement rachetée par Honeywell, un géant américain de l'aérospatiale. Après 47 ans d'activité, l'actionnaire ferme l'usine, faute de rentabilité. Pourtant, à Plaintel, du travail, il n'en manquait pas. En 1997, la PME bretonne invente les masques FFP2 pliables.