Santé. En Afrique, le nombre de malades du Covid-19 explose

·1 min de lecture

Si la pandémie est arrivée plus tardivement qu’ailleurs sur le continent, la contagion connaît une rapide accélération. Mais le pic n’est pas encore atteint, selon les spécialistes.

“Reconfinement total” pour la région d’Analamanga, où se trouve la capitale, titre L’Express de Madagascar. Depuis ce lundi 6 juillet au matin, et pour quinze jours, les habitants d’Antananarivo sont priés de rester chez eux. Comme un mauvais souvenir. Rassemblements suspendus, transports interdits, ouverture des seuls commerces de première nécessité… “Après presque un mois de déconfinement progressif, qui s’apparente plus à un déconfinement total, l’exécutif décide donc de procéder à un rétropédalage”, écrit le journal de la Grand Île.

C’est que le nombre de cas “flambe”, explique la Tribune de Madagascar. Avec “6 décès et 429 nouveaux cas signalés dans le week-end”, “le Covid-19 continue [à] son rythme effréné dans le pays”. Au total, Madagascar a recensé 34 morts depuis l’arrivée du Covid-19, un chiffre qui peut toutefois sembler dérisoire face aux bilans de la pandémie dans d’autres régions du monde.

À lire aussi: Épidémie. Si l’Europe avait regardé l’Afrique

Mais, partout en Afrique, le nombre de malades croît de manière exponentielle. Cette forte augmentation correspond notamment au déconfinement commencé dans la majorité des pays. Alors que beaucoup se félicitaient d’une pandémie contenue sur le continent

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles