Sanofi veut supprimer 1 000 emplois en France

Vendredi 26 juin, Sanofi a annoncé la suppression de 1 700 emplois en Europe, dont 1 000 en France. Selon le géant pharmaceutique, les départs se feront uniquement sur la base du volontariat. Objectif : deux milliards d'euros d'économie d'ici 2022. La direction assure qu'il n'y a aucun lien avec la crise sanitaire. "On n'est pas du tout dans un plan qui suivrait la crise du Covid, comme on peut le voir dans d'autres secteurs, mais il correspond à notre nouvelle stratégie", a assuré Olivier Bogillot, président de Sanofi France. Un scandale, selon les syndicats Dans le monde, Sanofi compte 100 000 salariés, dont 25 000 en France. Selon les syndicats, cette annonce est un scandale. "C'est sans doute l'une des entreprises du CAC 40 qui va faire le plus de bénéfice cette année", a déploré Thierry Bodin, coordinateur CGT Sanofi. Au premier trimestre 2020, le laboratoire affichait un chiffre d'affaires de près de neuf milliards d'euros.