Sanna Marin : Des élues EELV dansent en soutien à la Première ministre finlandaise

Le clin d’œil des élues écologistes à Sanna Marin, la Première ministre finlandaise, aux Journées d’été EELV.
@julienbayou sur Twitter Le clin d’œil des élues écologistes à Sanna Marin, la Première ministre finlandaise, aux Journées d’été EELV.

@julienbayou sur Twitter

Le clin d’œil des élues écologistes à Sanna Marin, la Première ministre finlandaise, aux Journées d’été EELV.

POLITIQUE - Le soutien de femmes politiques à une autre. Empêtrée dans plusieurs scandales concernant des soirées privées polémiques, la cheffe du gouvernement finlandais, Sanna Marin, a reçu, ce vendredi 26 août, le soutien d’une cinquantaine d’élues écologistes lors des traditionnelles Journées d’été d’Europe Écologie-Les Verts (EELV).

Députées européennes, élues à l’Assemblée nationale ou conseillères municipales ont ainsi décidé de monter sur la grande scène du campus de Grenoble pour se mettre à danser, comme le fait la Première ministre finlandaise sur les vidéos qui ont fait scandale.

Comme vous pouvez le voir sur les images postées sur les réseaux sociaux, l’eurodéputée Karima Delli, la députée Marie-Charlotte Garin, l’élue au Conseil de Paris Raphaëlle Remy-Leleu ou encore la maire de Poitiers Léonore Moncond’huy ont ainsi pu se déhancher au rythme de la chanson « Sur la planche 2013 » du groupe La Femme.

« Je suis un être humain. J’aspire parfois aussi à la joie »

Mercredi 24 août, Sanna Marin, 36 ans, la plus jeune à diriger son pays dans l’histoire de la Finlande, a défendu ses aspirations à la « joie » et à la « vie » après la controverse sur des vidéos la montrant dansant et faisant la fête.

« Je suis un être humain. J’aspire parfois aussi à la joie, à la lumière et au plaisir au milieu de ces nuages sombres », a-t-elle déclaré, la voix tremblante, lors d’un événement organisé par son parti social-démocrate (SDP) à Lahti, dans le Sud de la Finlande. « C’est privé, c’est de la joie et c’est la vie », a-t-elle déclaré, les yeux embués. « Mais je n’ai pas manqué un seul jour de travail ».

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Certains lui ont reproché un comportement inapproprié de la part d’une Première ministre, d’autres ont défendu son droit à profiter d’un événement privé avec ses amis. Elle a reçu de nombreuses marques de soutien sur les réseaux sociaux.

À voir également sur Le HuffPost : Elles dansent en soutien à Sanna Marin, la Première ministre finlandaise au cœur d’une polémique

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi