Sandrine Treiner : "Que France Culture passe devant Europe 1, ça raconte quelque chose de la société française"

Comment sont mesurées les audiences radio ? - Abaca
Comment sont mesurées les audiences radio ? - Abaca

France Culture signe sa meilleure vague d'audience pour la période de novembre à décembre. A cette occasion, la directrice de la station Sandrine Treiner s'est confiée auprès de puremedias.com.

Une vague satisfaisante pour la station. En ce jour d'audience radio, France Culture se félicite d'avoir signé sa meilleure vague historique pour la période de novembre-décembre 2022. Lors des deux derniers mois de l'année, la radio du service public signe une part d'audience de 3,0% des auditeurs et une audience cumulée de 1,74 million de paires d'oreilles. A cette occasion, la directrice de l'antenne de France Culture, Sandrine Treiner, s'est confiée auprès de puremedias.com.

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

puremedias.com : Avec cette part d'audience record pour cette période, vous ne pouvez pas mieux débuter l'année...
Sandrine Treiner
: C'est une bonne année qui débute très bien pour nous, dans un contexte qui n'est pas extrêmement réjouissant. La radio continue globalement à baisser, même si France Culture continue, elle, sa progression. Pour le média, ce n'est pas une bonne nouvelle.

Mais j'espère que vous êtes quand même satisfaite de vos résultats ?
Oui ! (rires) On ne peut pas ne pas se réjouir des indicateurs qui sont tombés aujourd'hui et qui consolident les indicateurs de septembre-octobre. Sur quatre mois, France Culture consolide une audience cumulée à 3,1% et consolide une évolution extrêmement marquée de sa part d'audience, compte tenu du contexte, à 3,0% de part d'audience pour la première fois de son histoire. C'est un...

Lire la suite


À lire aussi

Purecharts lance les purecharts Awards, les premiers trophées musicaux 100% digitaux
"On m'appelait Yanis la pute" : Le témoignage émouvant de Yanis Marshall victime d'homophobie
"Ne pas créer du clash gratuit" : Karim Rissouli détaille les contours de sa nouvelle émission sur France 5