Sandrine Rousseau favorable à l'extinction des aéroports en cas de coupures d'électricité

Sandrine Rousseau sur BFMTV-RMC le 6 décembre 2022  - BFMTV
Sandrine Rousseau sur BFMTV-RMC le 6 décembre 2022 - BFMTV

En cas de coupures d'électricité cet hiver, Sandrine Rousseau est favorable à l'extinction des aéroports. "Est-ce qu'on a besoin de garder des infrastructures extrêmement consommatrices comme les aéroports de manière prioritaire? Moi je dis non", explique la députée écologiste de Paris sur BFMTV-RMC ce mardi matin.

"Quand il y a des délestages, moi je m'interroge sur le fait qu'on garde les aéroports allumés et qu'on s'interroge sur couper l'électricité à des personnes qui ont des respirateurs artificiels", poursuit-elle.

Éteindre "tout ce qui n'est pas absolument indispensable"

Invité de BFMTV lundi soir, le porte-parole d'Enedis Laurent Méric a en effet indiqué que les personnes à haut risque vital ne sont pas "prioritaires" et " éventuellement délestables" en cas de coupures d'électricité cet hiver, même si des solutions pourront être mises en place.

Pour Sandrine Rousseau, il faut éteindre, "tout ce qui n'est pas absolument indispensable". Et d'ajouter: "En fait, la question, c'est 'qu'est-ce qui est vital'?". Selon elle, si "on fait des coupures ponctuelles", alors "on doit absolument garder les hôpitaux, les écoles, les logements".

Article original publié sur BFMTV.com