Des sanctions pour le Bélarus après le détournement d'un avion ?

·1 min de lecture

Les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept, réunis en sommet lundi 24 et mardi 25 mai, discuteront de "possibles sanctions" de l'UE contre le Bélarus, qui a forcé un avion de ligne à atterrir à Minsk et arrêté un opposant présent à son bord, a annoncé le Conseil européen. Le président du Conseil, Charles Michel, mettra à l'ordre du jour du sommet l'incident du Boeing de Ryanair dérouté dimanche, et "les conséquences ainsi que de possibles sanctions seront discutées à cette occasion", a déclaré un porte-parole de l'institution.

Réunis à Bruxelles, "les dirigeants européens discuteront (lundi) de cet incident sans précédent. Il ne restera pas sans conséquences", a indiqué Charles Michel, sans autres précisions, dans un communiqué. Le Bélarus a envoyé dimanche un chasseur intercepter le Boeing 737. Le média d'opposition Nexta a affirmé que son ancien rédacteur en chef, Roman Protassevitch, à bord de l'appareil, a été arrêté après l'atterrissage d'urgence à l'aéroport de Minsk, une information plus tard confirmée par la télévision d'Etat bélarusse.

>> A lire aussi - Le Bélarus (Biélorussie) interdit Euronews, “remplacé par une chaîne de propagande” !

L'avion de la compagnie Ryanair effectuait un vol entre la Grèce et la Lituanie, deux pays membres de l'UE et de l'Otan. En début de soirée, l'appareil a finalement repris son vol à destination de Vilnius, où il a atterri. "J'appelle les autorités du Bélarus à relâcher immédiatement le passager détenu et à garantir l'entièreté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : de rares problèmes cardiaques observés chez des adolescents vaccinés
Ces foyers français qui pourraient devoir recommencer leur déclaration de revenus, les arnaques aux faux tests PCR... Le flash éco du jour
Drame en Italie après la chute d'une cabine de téléphérique
Canada : des militaires s’entraînent à des tirs d’artillerie… sous l’emprise de cannabis !
Boeing 757 : Donald Tump investit une fortune pour restaurer son "merveilleux" Trump Force One

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles