Sanctions américaines sur l'Iran : le prix du pétrole grimpe

Donald Trump fait chauffer les marchés pétroliers mondiaux. En cause : l'annonce de la fin des dérogations accordées à huit pays acheteurs de pétrole iranien. Cette mesure vise à mettre la pression sur Téhéran.

Le baril à son plus haut niveau depuis cinq mois

Immédiatement, la nouvelle fait bondir les cours de pétrole brut. Entre lundi et mardi, le prix du baril de Brent grimpe de 39 centimes pour s'établir à 74,43 dollars mardi midi, soit le plus haut niveau depuis cinq mois. Cette hausse des prix du pétrole constitue une source d'inquiétude pour les économistes.

D'après Oddo Seydler, spécialiste des marchés financiers "l'or noir est un enjeu qui préoccupe de plus en plus les marchés. Le prix du pétrole augmente régulièrement et constitue un danger supplémentaire pour l'économie. Les nouvelles menaces d'embargo de Donald Trump contre l'Iran n'améliorent pas la situation."

Une offre de pétrole brut plus faible ?

A l'origine de la hausse des cours, l'inquiétude des investisseurs qui craignent que l'offre de pétrole brut ne s'assèche. Il est de plus en plus difficile d'accéder à de l'or noir.

Dès le mois prochain, l'Inde et la Chine, deux énormes consommateurs, ne pourront plus acheter du brut iranien le mois prochain, sous peine de sanctions américaines.