Samuel Etienne pourrait-il remplacer Laurent Bignolas à Télématin ? Il répond

·1 min de lecture

Les jours de Laurent Bignolas à la présentation de Télématin sont-ils comptés ? Ce samedi 13 mars, Le Parisien révélait que le fauteuil de l'animateur était menacé et que France Télévisions ne devrait pas le reconduire à la tête de l'émission pour une cinquième saison. Selon nos confrères, une décision finale n'a pas été prise mais le sort du remplaçant de William Lemeyrgie devrait être scellé dans les prochains jours. Si la direction de France Télévisions n'a pas confirmé les informations du quotidien, depuis cette annonce, les noms de ceux qui pourraient reprendre les rênes du programme circulent. Parmi eux, celui de Samuel Etienne.

Celui qui a remplacé Julien Lepers à l'animation de Questions pour un champion a le vent en poupe actuellement, grâce notamment à son succès sur la plateforme Twitch. Il connaît également bien la tranche horaire matinale puisqu'il présente le 6h30-8h30 sur Franceinfo depuis 2017. Alors, pourrait-il prendre le fauteuil de Laurent Bignolas ? Contacté par TVMag, Samuel Etienne a répondu à nos confrères qu'il était "flatté" que son nom soit cité pour animer Télématin mais qu'il n'a "pas fait acte de candidature". Le journaliste a ensuite ajouté : "Jamais pour un poste déjà occupé, c’est une règle". Avant de s'amuser de ces rumeurs : "Et je n’ai pas été contacté non plus. La vérité doit être ailleurs". Il ne laisse ainsi pas planer le doute sur ses intentions.

Celles de France Télévisions restent plus floues en revanche. Interrogé par Le Parisien sur son (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Xavier de Moulins évoque ses débuts à la télévision : "Ma première fois devant une caméra fut horrible !"
Yseult répond sèchement à ceux qui critiquent ses engagements : "C'est de l'ignorance et l'ignorance ça tue !"
Koh-Lanta, les Armes secrètes : un aventurier accusé "d'actes de cruauté envers les animaux" par l'association PETA qui lance un appel solennel à TF1
Corine Masiero répond aux critiques de Roselyne Bachelot : "Si elle a des choses à dire, qu'elle les dise en face"
"Nous n'avons jamais interdit la diffusion des images" : la production de Koh-Lanta dément fermement les accusations d'Etienne Carbonnier et demande "un rectificatif" à Quotidien