Samuel Etienne la boule à zéro : photo de son gros changement, les fans sous le choc !

Samuel Etienne n'est pas seulement une star de la télévision et de la radio. Outre le fait qu'il soit aux commandes de Questions pour un champion (France 3) et de la matinale de France Info, le papa de Malo (5 ans) et Solal (2 ans) anime son programme La Matinée est tienne sur Twitch. Il est également actif sur Twitter, pour le plus grand plaisir de ses abonnés. Mais la photo qu'il a partagée ce mercredi 27 avril 2022 a mis ses fans sous le choc.

Le présentateur de 50 ans a semble-t-il opté pour un changement capillaire radical. Aujourd'hui, Samuel Etienne s'est rendu chez le coiffeur. Exit ses cheveux courts grisonnants et place... à la boule à zéro. Sur une photo, l'époux d'Helen apparaît en effet avec les cheveux complètement rasés et la mine choquée. A ses côtés, se tient le coiffeur qui a dans les mains l'objet du "délit". "M'inspirant des meilleurs, j'ai voulu, moi aussi, tenter un petit refresh capillaire", peut-on lire en légende de la publication.

Les internautes n'ont bien entendu pas manqué de commenter ce cliché pour le moins surprenant. Si certains ont fait part de leur choc, d'autres n'ont pas voulu croire que Samuel Etienne avait réellement sauté le pas. "Le retour de Monsieur Propre", "C'est faux", "Impossible c'est un montage", "Il l'a vraiment fait", a-t-on notamment pu lire. Véritable changement ou simple montage ? Il faudra patienter pour le savoir. Les plus...

Lire la suite


À lire aussi

Luna Skye (Les Marseillais) marquée physiquement par ses opérations : photo choc de ses "gros trous"
Mariés au premier regard - Marianne : Gros changement avant le mariage avec Aurélien et choc !
Céline Dion : Son fan, ivre, qui a changé d'identité, reçoit un gros chèque d'une star de télé...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles