Samuel Albert (Top Chef) : le cuisinier contraint de se séparer de ses employés antivax

·1 min de lecture

Après avoir remporté la dixième saison de Top Chef (M6), Samuel Albert a pu réaliser son rêve. Ainsi, en novembre 2019, il est devenu chef de son propre restaurant, baptisé Les petits prés et situé à Angers. Jusqu'alors il était chef de l'ambassade de Belgique au Japon et vivait donc à Tokyo. A la fin de l'été 2019, il avait ainsi réussi à revenir en France afin d'ouvrir son établissement. Malheureusement, il a rapidement été stoppé par la crise sanitaire quelques mois plus tard. Dans un entretien accordé au journal Ouest-France, il s'est notamment exprimé sur les difficultés du métier : "Ce sont des semaines de 120 heures, à travailler six jours sur sept. Je ne vois ma femme que le dimanche après-midi". A cause du contexte sanitaire, sa brasserie a du mal à véritablement trouver sa place. Mais malgré tout, le principal intéressé est prêt à redoubler d'efforts pour que son entreprise marche : "Une rumeur circule, disant qu’on va vendre. C’est faux. L’établissement n’est pas à vendre. On va s’en sortir par notre force de travail et sans les aides de l’État."

Depuis quelques mois, le chef cuisinier a pu rouvrir les portes de son établissement. Cependant, il doit aujourd'hui se conformer aux règles mises en vigueur avec l'instauration du pass sanitaire et l'obligation pour les salariés de la restauration de devoir se faire vacciner. Or, sur ses 32 employés, ils étaient deux à refuser de se faire vacciner. S'ils représentent une minorité, il s'agit néanmoins d'une perte significative (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO M Pokora : ce détail qui prouve qu’il est un “bon père de famille”
PHOTO Grant Gustin (The Flash) papa pour la première fois : sa compagne fait fondre la Toile avec un cliché de leur bébé
Lionel Messi au PSG : les incroyables conditions immobilières que le footballeur et son épouse ont imposées
PHOTO Grégoire Lyonnet : le danseur dévoile un tendre moment de complicité avec sa fille Maggy
Michèle Bernier "fière" de sa "fille chérie" : la comédienne se réjouit du nouveau projet de Charlotte Gaccio

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles