Samedi sous haute tension au Pays basque

Le Pays basque est bloqué ce samedi par plusieurs actions coup de poing visant à réclamer la libération de deux prisonniers.

Ils ont promis une paralysie totale du Pays basque et ont commencé leurs actions coup de poing dès le début de matinée. Plusieurs militants de deux associations, Bake Bidea et les Artisans de la paix, qui réclament la libération de prisonniers, ont décidé de bloquer les grands axes de circulation, alors que le samedi est traditionnellement une journée de départs et d’arrivées pour les touristes en France. Les activistes ont débuté leur mobilisation dès 8 heures 30 à l’aéroport de Biarritz, lorsque six artisans de la paix ont réussi à s’enchainer les uns aux autres sur le tarmac, empêchant les avions de décoller et d’atterrir. Cette première opération a pris fin après l’intervention de la police, avec qui la tension risque de monter tout au long de la journée. Si les forces de l’ordre comptent lever tous les barrages, les manifestants n’ont pas l’intention de se laisser faire. Aéroport, routes, voies de chemin de fer… ils espèrent couper les accès par des rassemblements organisés ou surprise. Seuls pompiers et ambulanciers sont autorisés à franchir les barrages.

Six artisans de la paix ont atteint l’aéroport de Biarritz avant d'être délogés par la police, samedi au petit matin.
Six artisans de la paix ont atteint l’aéroport de Biarritz avant d'être délogés par la police, samedi au petit matin.

Six artisans de la paix ont atteint l’aéroport de Biarritz avant d'être délogés par la police, samedi au petit matin. © Bake Bidea. (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles