Samantha, Samia, Samira... Vous ne devinerez jamais le vrai prénom de Sam, l'héroïne de TF1 !

Après un final de saison 3 décevant pour certains téléspectateurs, Sam est de retour dans une saison 4 ce lundi 6 janvier à 21h05 sur TF1. Et bonne nouvelle : elle est encore plus rebelle qu'avant ! Guérie de son cancer du sein, la prof la plus rock'n roll du petit écran, campée par la géniale Natacha Lindinger, a décidé de profiter de la vie et de s’éclater sous la couette avec le livreur de pizza… Mais quand Antoine (Thomas Jouannet), un de ses amis d'enfance, débarque dans sa vie après plus de trente ans d'absence, Sam est complètement bouleversée. Pourquoi ? A-t-elle été amoureuse de lui ? Dans cette saison 4, qui se déroule en partie dans les années 1980 et dont certaines scènes ont été tournées dans un autre collège que celui de Franconville, Sam va remuer son passé. Xavier (Fred Testot), le principal du collège, lui aussi va voir son histoire de famille remonter à la surface.

Sam s'appelle en fait...

Riche en émotions, cette saison 4 de Sam dans laquelle Véronique (Fanny Gilles), le Conseiller principal d'éducation N’Dolo (Issa Doumbia) et Aurélie (Charlotte Gaccio) rempilent, accueillera également des guests de choix : entre autres, Smaïn, Firmine Richard ou Sara Martins. Bref, Sam aura encore de quoi faire dans cette nouvelle salve d'épisodes, qui la montrera toujours aussi explosive et qui répondra peut-être à la question que nombre de ses fans se posent : quel est son prénom ? De quoi Sam est-il donc le diminutif ? La réponse a de quoi surprendre ! Il ne s'agit pas de

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

N'oubliez pas les paroles : le nouvel objectif de Margaux, l'incroyable maestro
Demain nous appartient en avance (spoilers) : le résumé de l’épisode 633 du mardi 7 janvier
Sophie Davant prend la pose avec sa fille Valentine pour le plus grand plaisir des internautes (PHOTO)
Forrest Gump avec Tom Hanks (W9) : Comment ont été réalisés les trucages du film ? (VIDEO)
N'oubliez pas les paroles : l'énorme erreur de la production qui a failli faire chuter Margaux, l'incroyable Maestro