Samantha Davies : « Je rêve d'être la première femme à remporter le Vendée Globe »

Par Guillaume Paret
·1 min de lecture
Samantha Davies à bord de son Imoca  « Initiatives-Coeur ».
Samantha Davies à bord de son Imoca « Initiatives-Coeur ».

Elles sont six femmes à s'être élancées à l'assaut du Vendée Globe 2020. Un record dans l'histoire de ce voyage impitoyable à travers les océans et les mers les plus dangereux du globe ! Une course extrême de près de 45 000 km autour du monde en solitaire, sans escale ni assistance. Parmi celles qui se sont jetées à l'eau, Samantha Davies fait figure de favorite. Seule femme dans le top 10, la skippeuse britannique affiche clairement ses ambitions.

Lire aussi Vendée Globe : heureux qui, comme Clarisse Crémer, va prendre la mer !

« Battre le record d'Armel Le Cléac'h »

Après une quatrième place prometteuse en 2008 et un abandon dû à un démâtage en 2012, Samantha Davies revient sur le Vendée Globe avec de meilleures intentions. Aux commandes de son Immoca Initiatives-C?ur ? un monocoque de 60 pieds (18,28 mètres) ?, la skippeuse de talent et d'expérience compte bien s'imposer comme la navigatrice de l'année 2020. « Je m'étais promis de revenir pour boucler la boucle, c'est une course que j'attendais depuis huit ans. Je profite de mes expériences cumulées et je me sens prête aujourd'hui. »

Samantha Davies à bord de son Imoca « Initiatives-Coeur ». Confiante et déterminée, la navigatrice voit les choses en grand et rêve ainsi de faire mieux qu'une certaine Ellen MacArthur, deuxième de l'édition 2000-2001. « Avec Initiatives-C?ur, je veux avant tout franchir la ligne d'arrivée. Bien que je ne combatte pas à armes égales avec les autres concurrents, je compte bie [...] Lire la suite