Qui est Salvador Ramos, l'auteur présumé de la fusillade dans une école primaire au Texas ?

Selon les premiers éléments, le jeune homme de 18 ans, qui a été tué lors d'échanges de coups de feu avec la police, est un citoyen américain et étudiait au lycée d'Uvalde. Il aurait d'abord visé sa grand-mère, avant de se rendre à l'école en voiture pour y perpétrer son massacre.

Un homme de 18 ans a ouvert le feu mardi soir dans une école d'Uvalde, au sud du Texas. Au moins dix-neuf jeunes enfants et un adulte ont été tués lors de cette fusillade dans une école élémentaire. Le tireur aurait d'abord visé sa grand-mère, dont l'état de santé restait à préciser, avant de se rendre à l'école en voiture pour y perpétrer son massacre.

Selon les premiers éléments, l'auteur présumé des faits a été identifié comme Salvador Ramos, a déclaré le gouverneur du Texas Greg Abbott. Il est lui aussi décédé dans la tuerie qui a touché la commune située à environ 130 kilomètres à l'ouest de San Antonio.

Salvador Ramos est un citoyen américain qui étudiait lui-même au lycée d'Ulvade. Une photo d'identité diffusée dans les médias locaux montre un jeune homme aux cheveux bruns mi-longs, le visage pâle et sans expression.

Des images d'armes publiées quelques jours avant le massacre

Les enquêteurs tentent d'obtenir "des informations détaillées sur le profil" du jeune tueur, "ses mobiles, le type d'armes utilisées et s'il avait l'autorité légale pour les posséder", a indiqué le gouverneur Abbott. Les premières analyses de ses comptes sur les réseaux sociaux montrent un jeune homme fasciné par les armes à feu.

Trois jours avant le massacre, une story Instagram avec deux fusils de type AR15 est apparue sur un compte lié à Salvador Ramos. Selon CNN, plusieurs camarades de classe ont confirmé que le profil appartenait bien au tireur présumé.

A noter que l'utilisateur identifié dans l'une de ses publications n'aurait aucun lien avec Salvador Ramos qui aurait agi seul selon Pete Arredondo, le chef de la police du district scolaire d’Uvalde chargé de l’enquête.

Outre Instagram, la biographie du TikTok de Salvador Ramos interroge : "Kids be scared irl". Comprenez, "Les enfants ont peur dans la vraie vie"...

Enfin, toujours selon CNN, un ancien camarade de classe du tireur a déclaré que Salvador Ramos lui avait envoyé des photos d'une arme à feu et d'un sac plein de munitions quelques jours avant l'attaque.

Le jeune homme, qui ne souhaite pas être cité par le média américain, a expliqué qu'il était plus ou moins proche de Ramos avec qui il parlait de temps en temps, notamment pour jouer aux jeux vidéo.

Il a par ailleurs précisé que Ramos faisait souvent l'objet de moqueries de la part de ses camarades en lien notamment avec les vêtements qu'il portait, et de la situation financière de sa famille. Voilà qui l'avait conduit à sécher régulièrement les cours.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Tuerie aux États-Unis : le Texas détient le record de fusillades dans des écoles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles