Publicité

Salvador : le président sortant Nayib Bukele, archifavori de l'élection présidentielle

Salvador : le président sortant Nayib Bukele, archifavori de l'élection présidentielle

Les Salvadoriens se rendent aux urnes dimanche pour choisir leur président. Nayib Bukele, le jeune chef de l'État, est le favori de l'élection. La "guerre contre les gangs" qu'il a menée aurait transformé, selon lui, le Salvador en "pays le plus sûr au monde". Accusé d'autoritarisme, Nayib Bukele se qualifie volontiers de "dictateur cool".

Il part largement favori. Plébiscité par les Salvadoriens pour sa guerre menée contre les bandes criminelles, le jeune chef de l'État Nayib Bukele devrait être largement réélu dimanche 4 février, au premier tour de la présidentielle.

Le président taxé d'autoritarisme s'est tout de même investi dans la campagne pour renouveler sa majorité au Parlement et pouvoir proroger l'état d'urgence en cours depuis 2022.

À lire aussiArrestations massives, détentions arbitraires d'innocents : la méthode du Salvador contre les gangs

Élu une première fois en 2019, terrassant les deux partis au pouvoir (Arena, à droite, et le FMLN, héritier de la guérilla marxiste) depuis la fin de la guerre civile au Salvador (1979-1992), Nayib Bukele jouit aujourd'hui d'une popularité sans équivalent, à 90 % d'opinions favorables, selon le Latinobarometro.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Au Salvador, la guerre contre les gangs menace les libertés
Salvador : le président autocrate Bukele contre les gangs
Au Salvador, 10 000 soldats et policiers bouclent une ville pour une opération antigangs