Salvador : Mort d’un arbitre après avoir été agressé par un joueur

Istock

Si les violences qui se déroulent parfois dans les stades de Ligue 1 font réagir, que dire de celles qui se passent au Salvador. La Fédération de football de ce petit pays d’Amérique centrale a dénoncé, ce lundi 13 juin, l’agression mortelle d’un arbitre, qui exerçait son métier lors d'un match ce week-end à San Salvador. L’instance salvadorienne "condamne, regrette et rejette l'agression physique à l'issue fatale" dont José Arnoldo Amaya, 63 ans, a été la victime. La Fédération a pointé du doigt les violences issues de "pseudo-supporteurs et joueurs à l'occasion d'un match qu'il arbitrait au stade Toluca de San Salvador".

À lire également

Harvey Weinstein : l'appel rejeté après sa condamnation pour crimes sexuels

Selon les premiers témoignages, ce membre de l'Association nationale des arbitres de football du Salvador, a été agressé après avoir averti un joueur. Mécontent d’avoir été réprimandé, ce dernier l’aurait insulté, avant de le frapper au sol à de nombreuses reprises. Transporté à l’hôpital, José Arnoldo Amaya est décédé peu de temps après son arrivée dans l’établissement de soin, selon le Diario El Salvador. "Nous n’avons pas encore clarifié la façon dont l'agression s'est produite,...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles