Le Salvador donne cours légal au bitcoin, une première mondiale

·1 min de lecture
LE SALVADOR DONNE COURS LÉGAL AU BITCOIN, UNE PREMIÈRE MONDIALE

par Nelson Renteria et Tom Wilson

SAN SALVADOR (Reuters) - Le Salvador est devenu le premier pays au monde à convertir le bitcoin en monnaie légale.

Le Congrès a approuvé dans la nuit de mardi à mercredi par 62 voix sur 84 la proposition d'adoption de la cryptomonnaie par le président Nayib Bukele.

Une large majorité des députés a voté en faveur de la création de cette loi donnant cours légal au bitcoin en dépit des inquiétudes sur l'impact qu'elle pourrait avoir sur les négociations du Salvador avec le Fonds monétaire international (FMI) pour un plan d'aide d'un milliard de dollars.

Le président salvadorien, Nayib Bukele, a néanmoins vanté le potentiel du bitcoin, qui permettrait aux Salvadoriens vivant à l'étranger d'envoyer de l'argent chez eux, tout en assurant que le dollar américain continuerait à être utilisé.

Sur son compte Twitter, Nayib Bukele a déclaré que la cryptomonnaie permettrait d'accroître les investissements, le tourisme et le développement économique du pays d'Amérique centrale.

L'adoption du bitcoin sera facultative pour les particuliers et n'entraînera pas de risques pour ses utilisateurs, a encore indiqué Nayib Bukele.

Le gouvernement en assurera la convertibilité en dollars au moment de la transaction grâce à une fiducie créée au sein de la banque de développement du pays Bandesal.

En vertu de la loi, la cryptomonnaie devra néanmoins être acceptée par les entreprises lorsqu'elle sera proposée en paiement de biens et de services. Les impôts pourront également être payés en bitcoin.

La légalisation du bitcoin, dont le cours BTC=BTSP se traitait autour de 35.197 dollars sur la plate-forme d'échange Bitstamp mercredi, entrera en vigueur dans 90 jours.

(Version française Juliette Portala, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles