Publicité

Salvador: 403 chefs de gang présumés en détention provisoire jusqu'en 2025

Un tribunal du Salvador a ordonné vendredi 9 février le maintien en détention provisoire jusqu'en 2025 de 403 dirigeants du gang de la Mara Salvatrucha (MS-13), arrêtés dans le cadre de l'état d'urgence en cours depuis mars 2022.

« Les preuves présentées établissent le lien de tous ces dirigeants avec la structure de la MS, c'est pourquoi le tribunal a ordonné que tous restent en détention provisoire jusqu'en 2025 », dans l'attente que l'accusation présente de nouvelles preuves ou renforce les preuves déjà présentées, a indiqué le bureau du procureur général sur le réseau social X.

Selon le parquet, ces dirigeants du MS-13 sont « liés » à 37 402 crimes commis entre 2012 et 2022, dont « 29 416 homicides aggravés ». Ils doivent également répondre de 907 cas de disparitions, d'extorsion, de trafic d'armes, de traite d'êtres humains et de rébellion.

À lire aussiÀ la Une: au Salvador, un procès virtuel pour juger près de 500 chefs d’un gang

La Cour contre le crime organisé de San Salvador qui dirigeait cette audience virtuelle pour les détenus répartis dans une douzaine de prisons, a également ordonné la capture de 89 autres responsables de la MS-13 en fuite et qui font l'objet des mêmes poursuites.

Au total, 492 personnes sont concernées par cette affaire. Parmi eux figurent 24 dirigeants de la structure supérieure, 215 dirigeants intermédiaires et 253 responsables en régions.


Lire la suite sur RFI