Salto : Selon le Sénat, la plateforme ne comptait que 397.000 abonnés payants fin 2021

Les chiffres qui gâchent la fête. Quatre ans jour pour jour après l'annonce de la création de Salto, le 15 juin 2018, le sénateur Roger Karoutchi a révélé, dans son rapport d'information sur les filiales et les participations du groupe France Télévisions, repéré ce mercredi par "La correspondance de la presse", une estimation du nombre d'abonnés de la plateforme française de SVOD.

Un chiffre d'affaires de 17,1 millions d'euros fin 2021

"Le chiffre d'affaires de Salto a atteint 17,1 millions d'euros fin 2021", soit la date du premier anniversaire de la plateforme, écrit le vice-président Les Républicains du palais du Luxembourg. "À la même date, le nombre d'abonnés était estimé à 523.000 dont 397.000 abonnés payants". Autrement dit, 126.000 abonnés auraient profité à cette période du mois d'abonnement gratuit proposé par la plateforme pour recruter de nouveaux publics. On ignore en revanche quelle part de ces abonnements temporaires a été convertie en abonnements pérennes au tarif de 6,99 euros par mois. Contacté par puremedias.com, Salto n'a pas souhaité, comme à son habitude, commenter les estimations publiées par Roger Karoutchi.

En janvier, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, avait estimé à 700.000 le nombre d'abonnés à la plateforme. Quelques jours plus tard, le chiffre de 500.000 abonnés payants avait été ébruité par la presse. "Il convient de rappeler que Netflix avait atteint 750.000...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles