Salon du livre jeunesse de Montreuil : vos enfants lisent-ils encore les "classiques" de la littérature ?

Laurence Houot

On les dit rivés sur leur écrans, on déplore leur manque de culture, et pourtant, quand on déambule dans les allées du salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ), qui se déroule à Montreuil jusqu'au 2 décembre, on est bien obligé de constater que nombre d'enfants et d'adolescents rôdent avec intérêt autour des tables qui mettent en avant nos bons vieux classiques. Non seulement les enfants et les ados les connaissent, mais ils en lisent ! Certains classiques sont même des best-sellers : Vendredi ou la vie sauvage (Folio Junior), de Michel Tournier, ou Le Lion, de Kessel, chez Gallimard Jeunesse, ou encore L'Odyssée, d'Homère, à L'école des loisirs, font des cartons en librairie.


Comment est-ce possible ? Il y a bien évidemment les professeurs, qui dès le primaire initient leurs élèves à la littérature classique, nous en avons rencontré au salon de Montreuil, ceux des collèges et des lycées, ensuite. Mais les classiques ne sont pas seulement lus sous la contrainte de l'école. Depuis quelques années les éditeurs redoublent d'imagination pour rendre cette littérature accessible, et séduisante.

Les enfants et les ados lisent-ils toujours des classiques ?


Les classiques sont-ils encore accessibles aujourd'hui ?

"Certains (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi