Salon du livre d'histoire, Versailles déconfine !

Par François-Guillaume Lorrain
·1 min de lecture
Malgré le Covid-19 Versailles accueillera bien l’un des deux principaux salons du livre d’histoire.
Malgré le Covid-19 Versailles accueillera bien l’un des deux principaux salons du livre d’histoire.

On ne peut plus aller au-devant du public, les conférences ne peuvent plus se tenir in vivo, mais le Salon du livre d'histoire de Versailles, dont Le Point est partenaire, a refusé de baisser les bras et maintenu son édition. Comment ? En organisant chaque jour, du 16 au 28 novembre, à 18 h 30, des débats dans un studio qui seront retransmis numériquement sur le site histoiredelire.fr, la page Facebook et la chaîne YouTube de l'association. Les lecteurs pourront, pendant le débat, demander en ligne une dédicace qui leur sera livrée ensuite à Paris ou à Versailles (pour les détails, voir le site).

Parmi les invités, quelques poids lourds de la politique, Alain Juppé pour ses souvenirs sur Jacques Chirac (Tallandier), Jean-Pierre Chevènement pour ses Mémoires (Robert Laffont) qui dialoguera avec Nicolas Baverez présent pour son ouvrage sur Tocqueville, un débat entre Henri Guaino et Guillaume Tabard essaiera, ce qui n'est pas une mince affaire, de repenser la droite. Michèle Cotta (Robert Laffont) et Franck Ferrand (Plon) réfléchiront à partir de leurs livres sur les manières d'anticiper l'Histoire. La littérature sera aussi au rendez-vous avec les derniers opus de Camille Pascal et d'Étienne de Montety, encore en lice pour les grands prix, l'un nous emmenant vers la cour de Louis XV, l'autre inspiré par l'assassinat du père Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray. Le grand large sera au rendez-vous, avec Patrick Poivre d'Arvor (éd. du Rocher) et Yann Queffélec (Cal [...] Lire la suite