Publicité

Salon de l'agriculture : les Soulèvements de la Terre écartés du débat avec Emmanuel Macron après la protestation de la FNSEA

Président de la FNSEA, principal syndicat agricole, Arnaud Rousseau a annoncé qu'il refusait de participer au débat organisé par le président Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture en raison de la présence annoncée des Soulèvements de la Terre, un collectif que le gouvernement avait souhaité dissoudre. « L'invitation par le président de la République au Salon de l'Agriculture d'un groupuscule dont la dissolution a été demandée par son propre gouvernement est une provocation inacceptable pour les agriculteurs », s'est indigné le syndicaliste sur le réseau social, dénonçant une « mascarade ». L'Élysée avait annoncé mercredi un débat de plus de deux heures, ouvert et sans filtre, avec la participation de l'ensemble des acteurs du monde agricole.

Les représentants des principaux syndicats agricoles, des acteurs de la grande distribution, des industriels tels que le transformateur de viande Bigard, ainsi que des ONG et des associations environnementales, dont les Soulèvements de la Terre, avaient été conviés à cet événement. Toutefois, en réaction à la déclaration d'Arnaud Rousseau, le palais présidentiel a confirmé, dans un communiqué envoyé à la presse, que le collectif écologiste controversé ne serait finalement pas convié.

À lire aussi Salon de l’Agriculture 2024 : dates, programme, tarifs

« Confronter les points de vue, même très opposés, est indispensable »

« Pour soutenir nos agriculteurs et réussir la transition agricole, confronter les points de vue, même...


Lire la suite sur LeJDD