Salmonellose dans les œufs Kinder : une enquête préliminaire ouverte à Paris

© MAYLIS ROLLAND / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Une enquête préliminaire a été ouverte après des plaintes dénonçant une contamination aux salmonelles après la consommation de produits Kinder fabriqués par le groupe Ferrero dans une usine en Belgique, a appris l'AFP jeudi auprès du parquet de Paris. Cette enquête a été ouverte le 25 mai pour "tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine", "atteintes involontaires à l'intégrité physique" et "mise en danger de la vie d'autrui". Le parquet de Paris a ajouté que le Pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris s'était saisi "sur le fondement des retraits et rappels effectués par la société Ferrero, des éléments communiqués par Santé Publique France et de la plainte de l'association Foodwatch" de défense des consommateurs, déposée le 19 mai.

>> LIRE AUSSI - Suspicion de salmonelles : quels sont les produits Kinder concernés ?

L'association a elle-même regroupé plusieurs plaintes de familles de victimes. Cette nouvelle enquête sur la sécurité alimentaire intervient peu après celle visant les pizzas Buitoni commercialisées par le groupe Nestlé, à l'origine de plusieurs cas graves de contamination d'enfants par la bactérie Escherichia coli. La salmonellose, due à une bactérie, provoque des symptômes proches de ceux d'une gastroentérite parfois aiguë : diarrhée et crampes abdominales, légère fièvre, vomissements.

118 cas en France

Début avril, en pleine saison du chocolat, à l'approche des fêtes de Pâques, le géant italien de la confiserie Ferrero avait procé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles