Salmonelles : c'est quoi ces "taches" blanches sur le Nutella ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Ferrero assure qu'il s'agit de petites billes d'huile qui se forment suite à des variations de température (Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des consommateurs se sont inquiétés de l'apparition de petites bulles à la surface des pots de pâte à tartiner. Ferrero se veut rassurant.

Après le rappel massif de nombreuses références de Kinder, des consommateurs se sont inquiétés de traces blanches visibles dans les pots de Nutella. Des tâches également observées sur certains oeufs Kinder. Le groupe Ferrero se veut rassurant et assure qu'il n'existe pas de lien avec une possible présence de salmonelles.

Ces traces "ne sont pas liées à des colonies de salmonelles". Toutefois, ces marques peuvent être une conséquence d'une "modification de la consistance du produit due aux conditions de stockage". "Ceci n'altère en rien la qualité et le goût du produit", assure le groupe Ferrero qui balaye tout risque sanitaire. Interrogé par plusieurs médias, l'entreprise précise qu'il s'agit d'un "phénomène connu dans l'industrie qui s'appelle 'granini'. Cela correspond à des petites billes d'huile qui se forment à la suite de variations de température. L'aspect n'a aucune incidence sur le produit qui reste tout à fait consommable et n'altère en rien son goût". Ces marques pourraient être la conséquence d'un mélange de gras et de sucre.

Une altération du produit

Interrogé par Libération, Benoît Grossiord, chercheur en microbiologie alimentaire et maître de conférences à l’École nationale supérieure de sciences agronomiques, estime que cette réponse donnée par la marque est tout à fait plausible. S'il comprend que cet aspect puisse inquiéter le consommateur, il rappelle qu'il n'est pas possible de conclure à la présence de salmonelle en observant un produit à l'oeil nu. "Quand on ne sait pas ce que c’est, mieux vaut ne pas le consommer. (...) Ce n’est pas la photo qui va nous permettre de dire et savoir ce que c’est. C’est une altération du produit qui peut n’être que de nature visuelle, ça peut être un développement microbien, ou de la condensation de gouttes d’eau qui sont tombées et ont fait blanchir le Nutella."

VIDÉO - Salmonelles : "Attention à la mayonnaise et aux mousses au chocolat maison : au-delà de 24h au frigidaire, il faut les jeter"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles