Salma Hayek : traumatisée pendant la scène de sexe avec Antonio Banderas dans Desperado, elle a fondu en larmes

·1 min de lecture

Tourner une scène de sexe avec le séduisant Antonio Banderas n’a pas été une mince affaire pour Salma Hayek ! C’est en tout cas ce que la star de Frida a laissé entendre ce lundi 15 février lors de son passage dans le podcast Armchair Expert. Souvenez-vous, pour Desperado, on a pu découvrir les deux acteurs épris l’un de l’autre, avec une scène d’amour en prime. Problème : la belle brune de 54 ans maintient que le scénario du film réalisé par Robert Rodriguez n’a jamais fait état d’une telle scène lorsqu’elle a été choisie pour incarner Carolina. Ce n’est qu’une fois le début du tournage qu’elle se retrouvera au pied du mur. Pour préserver sa pudeur, le réalisateur, un ami proche, a accepté de faire une seule concession : la scène sera tournée à huis clos uniquement avec lui, son épouse, la productrice Elizabeth Avellán et bien évidemment Antonio Banderas indispensable à la scène.

Alors âgée de 29 ans, la femme de François-Henri Pinault par peur de la réaction de sa famille ne pouvait s’empêcher de pleurer : "Je continuais à penser à mon père et à mon frère. Est-ce qu’ils vont voir la scène ? Est-ce ça va les ennuyer ? Les mecs ne connaissent pas ça. Ton père (si tu es un homme) va dire, 'Yeah ! C’est mon garçon !'" Les pleurs de l’actrice jouent sur le déroulement du film puisque son flot de larmes pousse à réduire la scène de sexe qui n’occupe qu’une brève séquence du film de 1995. "Juste avant qu’on commence à tourner, j’ai commencé à pleurer. L’une des choses qui m’effrayaient (...)

Lire la suite sur le site de Voici

The Voice 2021 : Vianney irrite ENCORE les internautes avec son attitude
The Voice 2021 : Amel Bent défend le choix de sa choriste Vanina, partie dans l'équipe de Florent Pagny
PHOTO Léana sexy en bikini et en manque d'amour, les internautes sont sous le charme
Jean-Pierre Pernaut : ce lapsus révélateur sur le bug technique de TF1 qui risque de faire jaser !
Vitaa évoque la descente aux enfers de Diam's : « Elle a connu toutes les violences »