Salles de sport, restaurants… Tout ce qui change ce mercredi 9 juin

·1 min de lecture
Les Français ont retrouvé le plaisir d'une terrasse, avant de pouvoir à nouveau s'installer à l'intérieur d'un restaurant. 
Les Français ont retrouvé le plaisir d'une terrasse, avant de pouvoir à nouveau s'installer à l'intérieur d'un restaurant.

Ce mercredi 9 juin, une nouvelle étape du déconfinement attend les Français, comme l'avait détaillé l'exécutif en avril dernier. Alors que le couvre-feu est étendu jusqu'à 23 heures, les sportifs pourront retrouver l'intérieur d'une salle de sport ou d'une piscine, tandis que les télétravailleurs pourront se rendre plus souvent au bureau. C'est reparti pour les longueurs en piscine et les séances de cinéma le soir ! Côté télétravail, les salariés peuvent revoir plus souvent leurs collègues à la machine à café. Voici les principaux changements à retenir.

Assouplissement des déplacements. À compter de ce mercredi, les Français pourront rester hors de chez eux deux heures de plus, le couvre-feu étant reporté à 23 heures. Une bonne nouvelle pour les bars, cafés et restaurants, qui vont pouvoir accueillir plus tardivement leurs clients, dans une limite de 50 % et six personnes par tablée. Autre mesure : les touristes européens sont autorisés à rentrer sur le territoire sans présenter de test PCR négatif, à la condition d'être vaccinés avec un sérum autorisé au sein de l'Union européenne.

De nouvelles réouvertures. Plusieurs catégories d'établissements voient le bout du tunnel : les casinos, les escape game, les bowlings ou encore les spas sont à nouveau ouverts, avec 50 % de l'effectif. Si les musées et cinémas ont déjà rouvert, cette nouvelle étape leur permet d'accueillir davantage de monde (de 35 % à 65 %) et plus longtemps. Une bonne nouvelle pour les amoureu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles