Salles de sport : "C'est un soulagement, mais cela ne règle pas tous les problèmes", déclare le président du Conseil social du mouvement sportif

·1 min de lecture

Les salles de sport, fermées depuis l'automne dernier, rouvriront le 9 juin prochain, selon le calendrier dévoilé par Emmanuel Macron. "C'est un soulagement, mais cela ne règle pas tous les problèmes", explique vendredi 30 avril sur franceinfo Philippe Diallo, le Pésident du CoSMoS (Conseil social du mouvement sportif), l'organisation patronale des employeurs du sport.

>> Suivez notre direct sur l'épidémie de Covid-19.

Le secteur avait "besoin d'un espoir"

"Le sentiment qui domine c’est celui du soulagement car le secteur des salles de sport depuis mars 2020 cumule près de 12 mois de femeture, souligne Philippe Diallo. C’est l’un des secteurs qui a le plus souffert en France, il avait besoin d’un espoir".

"Des millions de personnes ont quitté les salles de sport", explique le président du CoSMoS qui assure que les salles sont prêtes à se plier à un dispositif sanitaire strict . "Nous sommes prêts. Voilà des mois que les patrons de salles de sport se préparent, tous les protocoles sanitaires sont en place avec les distanciations sociales, des vestiaires fermés... Il y a même, depuis quelques mois, une grande enseigne [Décathlon] qui travaille sur un masque spécifique aux normes Afnor pour faire du sport".

L'été, pas la meilleure période pour les salles

Cette date annoncée du 9 juin ne semble pas la plus idéale pour une réouverture des salles de sport : "Ouvrir, c'est un soulagement, mais cela ne règle pas tous les problèmes, car vous savez l'été, ce sont toujours les plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles