Salles de cinéma : ni popcorn ni glaces dans les premières semaines de réouverture

·1 min de lecture

Les fans de cinéma trépignent déjà d'impatience : le mercredi 19 mai, ils devraient enfin retrouver leurs chères salles obscures. Le plan de déconfinement, révélé par Emmanuel Macron dans la presse quotidienne régionale, autorise les lieux culturels à rouvrir à cette date, en même temps que les terrasses des restaurants, tant que le taux d'incidence ne dépasse pas 400 cas quotidiens pour 100.000 habitants. Un choix éminemment politique, critiqué par certains épidémiologistes comme Catherine Hill, jugeant l'ouverture prématurée au vu de la pression hospitalière toujours très forte. Du côté des secteurs concernés, c'est évidemment le soulagement, même si certains auraient aimé une réouverture plus rapide des restaurants à l'intérieur à l'image du chef Marc Veyrat. En revanche, certains lieux comme les discothèques devront encore attendre, ne faisant pas partie du calendrier de déconfinement qui court jusqu'au 30 juin.

En attendant le jour de la réouverture, les professionnels du cinéma préparent eux aussi leur calendrier. De nombreux films sont d'ores et déjà programmés pour les premières semaines d'exploitation : c'est le cas de Mandibules, le nouveau film de Quentin Dupieux, dès le 19 mai mais aussi de The Father, le drame Oscarisé de Florian Zeller, à partir du 26 mai ou de Nomadland de Chloé Zhao, Oscar du meilleur film, prévu le 9 juin. Plusieurs longs-métrages présents en salles lors de la fermeture des cinémas le 30 octobre 2020 vont également faire leur retour : il s'agit (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Adieu les cons, ADN : quels films seront à l'affiche pour la réouverture des cinéma le 19 mai ?
Mark Wahlberg dévoile une impressionnante prise de poids pour son prochain film (PHOTO)
Black Panther : le titre officiel et la date de sortie de la suite ont été dévoilées
Mort d'Anne Douglas, la veuve de Kirk Douglas, à l'âge de 102 ans
Mélanie Laurent se confie sur sa carrière : "J'ai perdu énormément de temps à vouloir plaire"